Festival Ciné Junior : Édition 2016

Français

26e édition : du 3 au 16 février 2016

L’association Cinéma Public organise chaque année depuis maintenant 26 ans, le Festival international de cinéma jeunes publics CINÉ JUNIOR qui se déroule dans dix-sept salles de cinéma publiques et sept médiathèques du Val-de-Marne. Le but de cette association est de promouvoir un service public exigeant en matière de diffusion et d’exploitation cinématographique.

Actions

Le Festival Ciné Junior a pour ambition de permettre aux enfants et adolescents du département de découvrir des films français et étrangers de qualité (des inédits ou des œuvres plus anciennes dont les cinémas ne peuvent plus disposer facilement) et d’aider concrètement la diffusion des films pouvant participer à un véritable éveil artistique du jeune public.

Ciné Junior prend en charge les coûts de traduction pour les films en langue étrangère.

Nous menons également un travail pédagogique approfondi à travers l’édition de dossiers proposant des pistes de réflexion aux enseignants et aux autres adultes intervenants. Dans cette perspective, nous organisons des rencontres entre les réalisateurs et le jeune public à la suite des projections.

Dans une volonté d’aide concrète à la diffusion des films de notre sélection après le festival, plusieurs prix sont décernés. Les quatre prix principaux sont :

Le Grand Prix Ciné Junior : 8000 € sont alloués au distributeur français ; Une aide à la diffusion soutenue par 2 300 euros de prestations offerts par les laboratoires TITRA/TVS.

Le prix CICAE (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et Essai) consiste à une aide promotionnelle, à destination des salles Art et Essai du réseau CICAE-AFCAE.

Le Prix du Grain à démoudre : le film primé est diffusé lors de la prochaine édition du Festival du Grain à Démoudre.

Le prix des Collégiens est attribué par plusieurs classes jury du département.

Le Prix du public récompense les courts métrages en compétition.

De nombreux films découverts ou soutenus par l’association Cinéma Public à travers le festival Ciné Junior sont sortis ou sortiront sur les écrans français :

Les Jours d’avant de Karim Moussaoui, Spartacus & Cassandra de Ioanis Nuguet, La Forteresse de Avinash Arun, Anina d’Alfredo Soderguit, Brooklyn de Pascal Tessaud, Lilla Anna et son grand oncle de Per Ahlin, Lasse Persson et Alicja Björk Jaworski, Arcadia d’Olivia Silver, ou encore Paumes Blanches (White Palms) de Fehér Tenyér, Lotte, du village des inventeurs de Janno Poldma et Heiki Ernits, Les aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger, La Petite Taupe de Zdenek Miller, L’Iceberg, de B.Romy et F. Gordon, Le Chien Jaune de Mongolie de B.Davaa, Franz et le chef d’orchestre de U. et L. Geffenblad, L’Italien de A. Kravchuk, Jiburo de Lee Jeong-Hyang, Les héritiers de Eugenio Pogolvski, The Girl (Un été suédois) de Frederik Edfelt, Les couleurs de la montagne de Carlos César Arbelaez, Maudite pluie de Satish Manwar, Pudana la dernière de sa lignée de Anastasia Lapsui et Markku Lehmuskallio, Cheburashka et ses amis de Makoto Nakamura, Le vilain petit canard de Garri Bardine, Fleurs du mal de David Dusa, Le Gruffalo de Jakob Schuh et Max Lang...

Informations pratiques

Informations pratiques

Programmes

La programmation du Festival Ciné Junior est répartie dans 20 salles de cinéma art et essai et 7 médiathèques partenaires dans le Val-de-Marne :

• ARCUEIL Espace Jean Vilar
• CACHAN, Cinéma La Pléiade
• CHAMPIGNY-SUR-MARNE, Théâtre Gérard-Philipe
• CHAMPIGNY-SUR-MARNE, Centre Culturel Jean Vilar
• CHEVILLY-LARUE Centre Culturel André Malraux
• CHOISY-LE-ROI Théâtre-Cinéma Paul Eluard
• CRETEIL Cinéma La Lucarne
• FONTENAY-SOUS-BOIS Cinéma Le Kosmos
• GENTILLY Salle des fêtes
• L’HAY-LES-ROSES Cinéma La Tournelle
• LE PERREUX-SUR-MARNE Centre des Bords de Marne
• MAISONS-ALFORT Nouvel Espace Culturel Charentonneau
• MAISONS-ALFORT Théâtre Claude Debussy
• ORLY Centre culturel Aragon-Triolet
• ORMESSON-SUR-MARNE, Centre Culturel Wladimir d’Ormesson
• SAINT-MAUR-DES-FOSSES Cinéma Le Lido
• SUCY-EN-BRIE Espace Jean-Marie Poirier
• VILLEJUIF Maison pour tous Gérard Philipe
• VINCENNES, Espace Daniel Sorano
• VINCENNES, Cinéma Le Vincennes
• VITRY-SUR-SEINE Les 3 Cinés Robespierre
• VITRY-SUR-SEINE MAC/VAL Musée d’art contemporain du Val-de-Marne

… ainsi que les médiathèques de CHAMPIGNY-SUR-MARNE, CHEVILLY-LARUE, CRETEIL, ORLY, d’ORMESSON-SUR-MARNE, de VILLEJUIF et de VINCENNES.

Certains programmes du festival circulent dans des salles d’Ile-de-France dans le cadre de séances hors les murs. Retrouvez ici le détail des salles.

Tarifs

La moyenne par salle est de 3€ par personne.

Contacts


Merci de bien vouloir vous adresser à chacune des salles partenaires concernant le programme, les tarifs et les animations.

Liste de diffusion


Pour avoir régulièrement des nouvelles du festival,
inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Presse


Les logos, affiches, photos et documentation presse seront bientôt disponibles.

Accréditations

Adressez vos demandes avant le 24 janvier 2016 en renvoyant le formulaire à Cécile Morin à l’adresse suivante :
presse chez cinemapublic.org

Presse

Presse

Vous pouvez ici télécharger le visuel du festival 2016.

Pour toute autre demande, contactez Cécile Morin
presse chez cinemapublic.org

Accréditations

Professionnels, faites votre demande d’accréditation en remplissant et en nous renvoyant le 24 janvier au plus tard ce formulaire par :

- mail : presse chez cinemapublic.org

- fax : 01 42 26 02 15

- courrier :

Cinéma Public / Festival Ciné Junior
52 rue Joseph de Maistre
75018 Paris

Les films

Les Jurys & les Prix

Le programme complet

Le programme complet

Voici le programme complet du festival Ciné Junior 2016 :

Modifications de séances depuis l’édition du programme :

- Le ciné-danse "Dans(e) la lune" à Vincennes le samedi 6 février aura lieu à l’Auditorium Jean-Pierre Miquel (et non à la médiathèque). Adresse : 98 rue de Fontenay. Renseignements : 01 43 98 68 87.

- Le ciné-danse "Dans(e) la lune" à Arcueil à l’Espace municipal Jean Vilar a été déplacé au lundi 15 février à 10h.

- La liste définitive des rencontres avec les équipes de film est disponible dans les pages des films en questions, et à la page des rencontres et débats.

Et le document destiné aux enfants inclus dans le programme :

Evénements exceptionnels

Cérémonie d’ouverture

16h, Ciné-chansons "Et si j’étais"

À partir de 2 ans
Plus d’informations sur le ciné-chansons ici.

18h, Ouverture officielle de la 26e édition du festival

Projection suivie d’un cocktail pour petits et grands offert par la ville du Perreux-sur-Marne et d’un tirage au sort pour gagner des entrées pour le Parc Zoologique de Vincennes, pour l’Aquarium de la Porte Dorée et pour l’Exploradôme de Vitry-sur-Seine, ainsi que des Cahiers de dessins animés, des jeux Space Planets et À toi de jouer !, offerts par nos partenaires Haba, Éditions animées et le Comité Départemental du Tourisme du Val-de-Marne.

Cérémonie de clôture

14h30, Remise des prix des différents jurys suivie de la projection des courts métrages primés

Ciné-chansons "Et si j’étais…"

Un livre s’ouvre sur une série de petites histoires tendres où des parents animaux font découvrir le monde à leurs petits, parmi lesquels une maman lapin et son lapereau et un papa puce et son puceron. Un joli programme doux et poétique pour les tout-petits, accompagné en musique par Lise Chemla, chanteuse à la fois énergique et mélancolique aux influences électro pop.

Au programme : Et si j’étais... (Tänk om...)
de Marika Heiback et Linda Hamback / Animation / Suède / 2014

Une création musicale originale par la chanteuse Lise Chemla et le musicien Sébastien Adam pour Cinéma Public - Festival Ciné Junior en coproduction avec le Forum des Images et en collaboration avec Oxal’art.

Dates des représentations

Me 3/02 - 15h30 : Villejuif, Maison Pour Tous
Ve 5/02 - 14h : Arcueil, Espace J. Vilar
Sa 6/02 - 16h : Le Perreux, CdBM
Di 7/02 - 11h : Fontenay, Le Kosmos
Ma 9/02 - 10h : Chevilly, Théâtre-Cinéma A. Malraux
Ma 9/02 - 19h30 : Chevilly, Théâtre-Cinéma A. Malraux
Ve 12/02 - 10h30 : Vitry, 3 Cinés Robespierre
Sa 13/02 - 16h : Arcueil, Espace J. Vilar
Di 14/02 - 11h : Vitry, 3 Cinés Robespierre
Di 14/02 - 17h : Champigny, Centre Culturel J. Vilar
Lu 15/02 - 10h : Champigny, Centre Culturel J. Vilar

Contact :

Lee Film Stockholm AB
Linda Hambäck et Lisa Taube
linda chez leefilm.se - lisa.taube chez leefilm.se
+46 704 21 66 11 - +46 739 62 48 58

Ciné-danse Dans(e) la lune

La danse et le cinéma s’associe autour d’un même motif, cher aux tout-petits spectateurs : La lune... Lune que l’on attrape comme un ballon ou que l’on
avale comme un croissant, celle qui nous veille et nous éclaire, chassant les peurs des enfants...

Un spectacle fait d’échos et de résonance entre les deux arts : des films qui dansent précèdent le solo de Christina Towle, jouant avec la salle de cinéma, utilisant l’écran comme surface de projection pour des matières qui inspirent la danse : bulles, eau, lumière.

Création inédite en coproduction avec Cinémas 93, adapté du spectacle Lune de Christina Towle.

Dates des représentations :

Sa 6/02 - 11h : Vincennes, Auditorium Jean-Pierre Miquel
Me 10/02 - 10h30 : Chevilly-Larue, Médiathèque
Lu 15/02 - 10h : Arcueil, Espace J. Vilar
Ma 16/02 - 9h30 : Ormesson, Centre Culturel
Ma 16/02 - 14h45 : Ormesson, Centre Culturel

Contact :

Compagnie du Petit Côté
Christina Towle
contact chez christinatowle.com
+33 (0) 6 69 39 00 12

Exposition "L’Antre aux images"

L’exposition fait découvrir l’envers du décor des créations animées du collectif Barybal, avec des éléments de tournage, des extraits de story-boards et des croquis, accompagnés de projections de courts métrages. Les visiteurs peuvent aussi s’initier à deux techniques : celle de l’animation en marionnettes dans l’espace et celle des poudres animées à plat, sur le banc-titre.

Barybal regroupe cinq réalisateurs plasticiens : Olivier Catherin, Florentine Grelier, Violaine Lecuyer, Marie-Zoé Legendre et Samuel Yal. La matière en mouvement est une porte ouverte aux expérimentations offrant parfois d’étonnantes surprises au service des sensations et des émotions !

L’exposition est une création originale du collectif Barybal pour Cinéma Public - Festival Ciné Junior 2016.

Contact

Collectif Barybal
info chez barybal.com
+33 (0) 6 08 98 01 66

Séances hors les murs

À Paris (75)

Paris, 5e
Institut finlandais
60 rue des Écoles
01 40 51 89 09
Pour s’y rendre : RER B Saint-Michel - Notre-Dame

- Séances :
Sa 6/02 - 15h00 : Turilas et Jäära, rois de la bidouille
Di 7/02 - 15h00 : Les Petites Aventures de Viivi et Leevi

En Seine et Marne (77)

Nangis
Cinéma la Bergerie
Cour Emile Zola
01 64 60 52 09
Pour s’y rendre : TRANSILIEN R, Melun, puis Bus Seine-et-Marne Express 47, Gendarmerie de Nangis

- Séances :
Me 3/02 - 14h00 : Emile et les Détectives
Sa 6/02 - 11h00 : Emile et les Détectives
Me 10/02 - 14h00 : Le Cerf-volant du bout du monde
Di 14/02 - 9h30 : Conférence ludique et atelier pratique sur le pré-cinéma
Di 14/02 - 14h00 : Compétition courts métrages 3-6 ans
Di 14/02 - 15h00 : Le Cerf-volant du bout du monde

Dans les Yvelines (78)

Élancourt
Ciné 7
Centre Commercial des 7 Mares
01 30 51 56 15
Pour s’y rendre : TRANSILIEN N, La Verrière

- Séances :
Sa 6/02 - 14h00 : Du rififi chez les mômes
Di 7/02 - 10h30 : Jeux de lune
Sa 13/02 - 14h00 : Les Petites Canailles
Sa 13/02 - 16h30 : Atelier de réalisation de films d’animation
Di 14/02 - 10h30 : Jeux de lune

Magny-les-Hameaux
L’Estaminet – Café-Culture
Avenue de Chevincourt
01 30 23 44 28
Pour s’y rendre : RER B Saint-Rémy-lès-Chevreuse, puis Bus Savac ligne 262, Le Buisson

- Séances :
Di 7/02 - 10h30 : Kössi le kangourou

Maison de l’Environnement
6 rue Haroun Tazieff
01 30 07 34 34
Pour s’y rendre : RER B Saint-Rémy-lès-Chevreuse, puis Bus Savac ligne 262, Cabane

- Séances :
Me 3/02 - 15h15 : Les Petites Canailles
Me 3/02 - 17h00 : Compétition courts métrages 11 ans et +
Di 7/02 - 13h30 : Atelier création de cartes de membres de ma bande
Di 7/02 - 17h00 : Du rififi chez les mômes

Trappes
Cinéma Le Grenier à Sel
1 rue de l’Abreuvoir
01 30 13 98 51
Pour s’y rendre : TRANSILIEN N, Trappes

- Séances :
Me 10/02 - 14h30 : Compétition courts métrages 7-10 ans
Sa 13/02 - 15h00 : Compétition courts métrages 3-6 ans

En Essonne (91)

Chilly-Mazarin
Cinéma François Truffaut
2 rue de l’Ecole
01 69 34 54 42
Pour s’y rendre : RER B, Massy-Palaiseau, puis BUS 399 Beauregard

- Séances :
Me 3/02 - 14h30 : Les Disparus de Saint-Agil
Me 3/02 - 16h00 : L’Enfant qui voulait être un ours
Me 3/02 - 16h15 : Les Disparus de Saint-Agil
Sa 6/02 - 14h30 : Les Disparus de Saint-Agil
Sa 6/02 - 15h00 : L’Enfant qui voulait être un ours
Sa 6/02 - 16h15 : Les Disparus de Saint-Agil
Sa 6/02 - 16h30 : L’Enfant qui voulait être un ours
Di 7/02 - 16h30 : L’Enfant qui voulait être un ours
Di 7/02 - 15h00 : Les Disparus de Saint-Agil
Di 7/02 - 16h45 : Les Disparus de Saint-Agil
Me 10/02 - 15h00 : La Petite Bande + Conférence ludique Les secrets du maquillage d’effets spéciaux
Me 10/02 - 16h30 : Jeux de lune
Di 14/02 - 16h15 : Jeux de lune
Di 14/02 - 14h30 : Du rififi chez les mômes

Les Ulis
Cinéma Jacques Prévert
Place du Berry
01 69 29 34 52
Pour s’y rendre : RER B, Orsay Ville, puis BUS Mobicaps ligne 3, Passerelle d’automne

- Séances :
Me 3/02 - 15h00 : Le Cochon volant et autres courts venus de Finlande
Sa 6/02 - 16h00 : Le Cochon volant et autres courts venus de Finlande
Di 7/02 - 16h00 : Le Cochon volant et autres courts venus de Finlande
Me 10/02 - 15h00 : Le Chant de la mer et autres légendes nordiques
Sa 13/02 - 16h00 : Ma grand-mère repassait les chemises du roi
Di 14/02 - 16h00 : Ma grand-mère repassait les chemises du roi

Dans les Hauts de Seine (92)

Antony
Cinéma Le Sélect
10 avenue de la Division Leclerc
01 40 96 68 88
Pour s’y rendre : RER B, Antony

- Séances :
Me 10/02 - 14h30 : Compétition courts métrages 3-6 ans
Di 14/02 - 10h30 : Compétition courts métrages 3-6 ans

Clamart
Cinéma Jeanne Moreau
22 rue Paul Vaillant Couturier
01 41 90 17 00
Pour s’y rendre : Metro 12 Corentin-Celton, puis BUS 189 Centre Culturel Jean Arp
ou TRANSILIEN N, puis BUS 189 Centre Culturel Jean Arp

- Séance :
Sa 6/02 - 14h00 : Le Cochon volant et autres courts venus de Finlande + atelier Du conte au film et vice versa

En Seine-Saint-Denis (93)

La Courneuve
Cinéma l’Étoile
1 allée du Progrès
01 49 92 61 95
Pour s’y rendre : RER B, La Courneuve - Aubervilliers, puis BUS 249 Hôtel de Ville

- Séances :
Sa 13/02 - 14h30 : Les Petites Canailles
Di 14/02 - 14h30 : Atelier Grattage sur pellicule
Di 14/02 - 15h00 : Compétition courts métrages 3-6 ans

Tremblay-en-France
Cinéma Jacques Tati
29 bis avenue du Général de Gaulle
01 48 61 87 55
Pour s’y rendre : RER B, Vert-Galant

- Séances :
Du 3/02 au 9/02 : Turilas et Jäära, rois de la bidouille (se renseigner auprès de la salle pour les horaires de séances)

Romainville
Cinéma le Trianon
Place Carnot
01 83 74 56 00
Pour s’y rendre : METRO 11, Mairie des Lilas, puis BUS 105 Carnot

- Séances :
Di 7/02 - 10h30 : Compétition courts métrages 7-10 ans
Di 7/02 - 14h30 : Les Disparus de Saint-Agil + atelier Mène ton enquête !

Ateliers et séances festives

Ateliers pratiques et conférences ludiques

Conférence ludique et atelier pratique sur le pré-cinéma

Avec Ana Camuñas, les participants découvrent les inventions qui ont joué un rôle dans la naissance du cinéma : les premières projections, la photographie et les objets d’illusion d’optique. Dans la formule atelier, les enfants fabriquent certains de ces objets (dès 6 ans).

Dates des ateliers :

Samedi 6/02 10h30 - Champigny-sur-Marne, Médiathèque (1h30). Renseignements : 01 45 16 42 34.
Samedi 6/02 15h - Vitry-sur-Seine, Mac/Val (2h). Renseignements : 01 43 91 14 64.
Samedi 13/02 15h - Ormesson-sur-Marne, Médiathèque (2h). Renseignements : 01 45 94 65 85.
Dimanche 14/02 9h30 Nangis, Cinéma la Bergerie (3h). Renseignements : 01 64 60 52 09.

Dictée de dessins

Pour bien commencer la séance, une grande dictée de dessins attend les jeunes spectateurs pour découvrir autrement le monde du cinéma et de l’animation avec la plasticienne Julie Dumont (25 min).

Dates des ateliers :

Dimanche 7/02 17h - Champigny-sur-Marne, Théâtre Gérard Philipe. En ouverture de séance des Petites Aventures de Viivi et Leevi. Renseignements : 01 48 80 05 95.
Samedi 13/02 16h - Orly, Centre Culturel Aragon-Triolet. En ouverture de séance de Jeux de lune. Renseignements : 01 48 90 24 24.
Dimanche 14/02 10h30 - Fontenay-sous-Bois, Cinéma le Kosmos. En ouverture de séance de Jeux de lune. Renseignements : 01 71 33 57 00.
Dimanche 14/02 14h30 - Chevilly-Larue, Centre Culturel André Malraux. En ouverture de séance de Turilas et Jäära, rois de la bidouille. Renseignements : 01 41 80 69 54.

Atelier Grattage sur pellicule

Aidés de deux intervenants de l’association Braquage, les participants touchent à la matérialité du cinéma et en comprennent le mécanisme en réalisant un film sans caméra : en dessinant directement sur la pellicule 16 mm et en grattant l’émulsion (2h30, dès 6 ans).

Dates des ateliers :

Samedi 6/02 15h - Vincennes, Médiathèque. Renseignements : 01 43 98 67 50.
Samedi 13/02 10h - Villejuif, Maison Pour Tous Gérard Philipe. Renseignements : 01 49 58 17 13.
Dimanche 14/02 14h30 - La Courneuve, Cinéma L’Étoile. Renseignements : 01 49 92 61 95.

Atelier de réalisation de films d’animation

Après avoir découvert les principes de l’animation image par image, les enfants
participent à un tournage en stop-motion, où, en animant des objets ou du sable, les
images prennent vie devant leurs yeux (2h, dès 8 ans).

Dates des ateliers :

> Animation d’objets :
Samedi 6/02 14h - Champigny-sur-Marne, Théâtre Gérard Philipe (avec la plasticienne Aurélia Gaud). Renseignements : 01 48 80 05 95.
Samedi 13/02 14h30 - Créteil, Médiathèque (avec Aurélia Gaud). Renseignements : 01 45 13 17 00.
Samedi 13/02 16h30 - Élancourt, Ciné 7 (avec le collectif Barybal). Renseignements : 01 30 51 56 15.

> Poudres animées :
Samedi 6/02 10h30 - Gentilly, Service Culturel (avec le collectif Barybal). Renseignements : 01 41 24 27 10.

Débat avec un spécialiste des insectes

L’entomologiste François Lasserre échange avec les jeunes spectateurs autour du film qu’ils viennent de voir : qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux dans la vie des insectes telle qu’elle est présentée ? (30 min.)

Dates des débats :

Samedi 6/02 16h - L’Haÿ-les-Roses, Cinéma La Tournelle. À l’issue de la séance de Turilas et Jäära, rois de la bidouille. Renseignements : 01 49 08 50 70.
Mercredi 10/02 - Choisy-le-Roi, Théâtre-Cinéma Paul Eluard. À l’issue de la séance de Mini et les Voleurs de miel. Renseignements : 01 48 90 01 70

Atelier parents/enfants Du conte au film et vice et versa

A partir du Petit bonhomme de pain d’épices d’Heikki Prepula, les jeunes participants cherchent les ressemblances et les différences avec l’album jeunesse éponyme, aidés de l’intervenante Marielle Bernaudeau. Ils animent ensuite image par image un biscuit-petit bonhomme avant de le déguster ! (1h)

Dates des ateliers :

Samedi 6/02 14h - Clamart, Cinéma Jeanne Moreau. À l’issue de la séance du Cochon volant et autres contes venus de Finlande. Renseignements : 01 41 90 17 02.
Samedi 13/02 10h30 - Champigny-sur- Marne, Médiathèque. À l’issue de la séance du Cochon volant et autres contes venus de Finlande. Renseignements : 01 45 16 42 34.

Atelier ciné-philo

Les enfants ont la parole et exercent leur liberté d’expression en élaborant une pensée personnelle, autour du thème de la famille, de la norme et de la différence. une manière pour eux d’explorer leur talent de philosophe, accompagnés d’Edwige Chirouter (45 min.).

Date de l’atelier :

Mercredi 10/02 15h30 - Villejuif, Médiathèque. À l’issue de la séance de
Ma grand-mère repassait les chemises du roi. Renseignements : 01 45 59 25 59.

Conférence ludique les secrets du maquillage d’effets spéciaux

Comment le maquillage peut-il créer l’illusion au cinéma ? à l’aide d’extraits de La Petite Bande de Michel Deville, de photographies de prothèses et de maquillage réalisé en direct, Nicolas Fournelle, maquilleur d’effets spéciaux professionnel, lève certains mystères du monde des effets spéciaux (1h30).

Date de l’atelier :

Mercredi 10/02 15h - Chilly-Mazarin, Cinéma François Truffaut. À l’issue de la séance de La Petite Bande. Renseignements : 01 69 34 54 42.

Atelier Bande-son autour de La Petite Bande.

Cet atelier ludique, mené par le musicien et ingénieur du son Jean-Carl Feldis, fait participer le public pour recréer les bruitages d’un extrait de La Petite Bande. Tout est improvisé et enregistré en direct puis diffusé avant la projection du film de Michel Deville.

Date de l’atelier :

Samedi 6/02 14h30 - Fontenay-sous-Bois, Cinéma le Kosmos. Avant la séance de La Petite Bande. Renseignements : 01 71 33 57 00.

Atelier création de cartes de membres de ma Bande

Les participants réalisent avec la plasticienne gala Vanson des « cartes de membres » à offrir à leurs amis, avec le portrait des membres, le nom de la bande, ainsi qu’un petit signe représentatif réalisé au tampon (3h, dès 10 ans).

Date de l’atelier :

Dimanche 7/02 13h30 - Magny-les-Hameaux, Maison de l’environnement. Avant la projection du film Du Rififi chez les mômes. Renseignements : 01 30 23 44 28.

Atelier Mène ton enquête !

Suite à la projection des Disparus de Saint-Agil de Christian-Jaque, place à une chasse aux indices à mener en équipe, pour résoudre une enquête ! (1h30)

Date de l’atelier :

Dimanche 7/02 14h30 - Romainville, Cinéma le Trianon. À l’issue de la séance des Disparus de Saint-Agil. Renseignements : 01 83 74 56 06.

Ateliers en temps scolaire et pour les écoles de loisirs

Aux 3 Cinés Robespierre de Vitry-sur-Seine, lors d’un ciné-philo, des élèves de primaires échangeront avec Edwige Chirouter sur le film Mon Tonton ce tatoueur tatoué autour de la thématique de la famille. Dans la même salle, d’autres écoliers découvriront le monde des insectes avec François Lasserre, suite à Mini et les Voleurs de miel. À Choisy-le-Roi, des élèves s’intéresseront au conte du Petit bonhomme en pain d’épices avec Marielle Bernaudeau autour du programme Le Cochon volant et autres contes finlandais.

Fiches pédagogiques

Fiches pédagogiques

Films en compétition

  • Theeb  PDF - 282.8 ko

Thématique Petites bandes

Programme hors compétition

Les Partenaires du festival

Les Partenaires du festival

Partenaires institutionnels

Autres partenaires







ainsi que le réseau des salles du Val-de-Marne et les salles hors les murs

Discours des classes jury

Discours des classes jury

Classe de 3e de M. Stéphane Mouette
Collège Henri Rol-Tanguy de Champigny-sur-Marne

JPEG « Bonjour à tous,
Nous sommes ici afin de représenter le choix de la classe de 3e option cinéma du Collège Henri Rol-Tanguy de Champigny-sur-Marne. Dans le cadre de ce festival, nous avons été contraints de choisir un seul film parmi les sept que nous avons pu visionner. Nous sommes, après un long débat, arrivés à un consensus, c’est donc le film THEEB que nous avons choisi, film de Naji Abu Nowar. Les raisons qui nous ont poussées à ce choix sont les suivantes :
Tout d’abord, nous avons pu constater l’excellente qualité de la photographie, associée à des cadres désertiques magnifiques.
Au niveau de l’histoire, le fait de suivre un enfant au milieu de la guerre nous a donné les mêmes sentiments d’incompréhension et d’ignorance face au contexte historique.
Les codes du western utilisés habituellement dans le milieu occidental sont très bien exploités dans ce film se passant pourtant en Orient.
On a aimé l’inversion culturelle : effectivement, l’Anglais se retrouve ici étranger, le personnage de l’Anglais rappelle bien évidemment le classique LAWRENCE D’ARABIE.
Une sorte de compassion se ressent également envers le peuple bédouin, malheureusement amené à disparaître, avalé par la modernisation représentée tout le long du film par le train. Theeb rentrant seul chez lui s’apparenterait donc au dernier bédouin.
Maintenant que nous vous avons exposé les raisons pour lesquelles notre choix s’est porté sur le film THEEB, nous aimerions remercier les personnes qui nous ont donné la possibilité de participer au festival. Nous remercions et félicitons bien évidemment les personnes qui ont travaillé sur le film THEEB. Bravo pour le merveilleux film que vous offrez au public. »

Classe de 4e de Mmes Awa Diarra et Florence Pauc
Collège Jules Ferry de Villeneuve-le-Roi

JPEG « Nous tenons à remercier les personnes ayant participé à cette édition du Festival Ciné Junior. La sélection des films a été de grande qualité. Nous avons beaucoup aimé la diversité des films avec plusieurs langues, de plusieurs cultures et on a réalisé qu’avec des films non doublés, on sent mieux les émotions des personnages. La diversité des histoires nous a plu. C’est une fenêtre ouverte sur des cultures différentes. On a aussi adoré rencontrer des professionnels différents : un réalisateur, un acteur, une productrice, un scénariste… Le choix a été très difficile, mais nous avons réussi à nous mettre d’accord !
Nous tenons à récompenser le film LE GÉANT ENDORMI pour plusieurs raisons :
- Il y avait de fortes émotions : lors de la mort de Nate, on a ressenti une grande perte. Nous avons apprécié la manière dont le réalisateur a représenté la montagne, filmée en contre-plongée. Cela donnait une impression de grandeur et de puissance.
- Le saut de la falaise était impressionnant et nous a fait peur grâce à l’utilisation de la caméra subjective. On a pensé à la mort. On était conscient du danger, de la hauteur. Ça nous a donné le vertige. On s’est rendu compte du vide grâce à l’utilisation de la caméra en plongée.
- On a été touché par la beauté et la réalité des décors.
- Nous avons aussi apprécié l’humour du film : par exemple, quand ils sont allés voler la bière ou quand Nate est tombé du buggy. Les personnages sont marrants ! Ils sont proches de nous.
- Nous avons été touchés par la véracité du récit. Ce sont des choses qui peuvent arriver à tout le monde ; ce sont, en plus, des personnages de notre âge, on a pu s’identifier à eux.
- Il y a aussi le fait que la réalité prenait sa part dans la construction du film parce que nous avons appris que Nate et Riley étaient cousins dans la vraie vie et que c’était leur vraie grand-mère.
- Enfin, les acteurs ont eu carte blanche. Ils ont bien improvisé et ont pu être eux-mêmes. Du coup, on a pu s’identifier et on a bien aimé le réalisme des dialogues et des personnages.
Ce n’est pas parce qu’on a récompensé LE GÉANT ENDORMI que nous n’avons pas aimé les autres films.
Nous avons une mention spéciale pour L’ÉPOUVANTAIL qui est notre film préféré après LE GÉANT ENDORMI : nous l’avons trouvé très touchant, triste ; le réalisme de l’histoire nous a parlé ainsi que la qualité du jeu des acteurs et la morale selon laquelle on ne doit pas juger sans preuve.
De KEEPER, on retiendra la force du scénario, l’émotion d’un garçon qui hésite entre une vie riche de footballeur et sa paternité.
De BANANA, on gardera en mémoire l’humour, la force du personnage, son énergie ainsi que la morale de l’histoire : tout le monde n’est pas nul.
Pour RITA ET LE CROCODILE, on a trouvé que c’était adapté à des enfants de trois ans qui pouvaient s’identifier à Rita, à ses envies ou à ses peurs ; même si c’est un dessin animé, il y a un message derrière, on a apprécié la curiosité du personnage.
Dans HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE, nous avons aimé la qualité des dessins, la beauté et la force de l’amitié entre deux jeunes filles.
THEEB nous a beaucoup touché, nous avons apprécié les valeurs humanistes portées par la phrase du père, la beauté des plans et des paysages, la rencontre avec la culture bédouine, la belle complicité entre Theeb et son frère, Hussein, ainsi que la force du personnage et son évolution pendant le film.
Nous terminerons en remerciant les organisateurs du festival. Cette semaine a été très enrichissante et cela a été une chance pour nous d’être classe jury. »

Classe de 3e de M. Laurent Bellamy et Mme Christine Motte
Collège Paul Klee de Thiais

JPEG « Nous sommes les élèves de 3e 4 du collège Paul Klee de Thiais et nous sommes en deuxième année d’option cinéma. Cette année nous sommes très heureux d’avoir été choisis pour être classe jury au Festival Ciné Junior en Val-de-Marne. Nous adressons tout d’abord un grand merci à toute l’équipe du festival pour son invitation, son accueil et la qualité des films qu’elle a sélectionnés. Durant une semaine, nous avons visionné sept films : cinq films de fiction et deux films d’animation.
Pour nous aider dans notre travail de classe jury, nous avons eu la chance d’échanger avec un critique de cinéma, Arnaud Hée. Notre intervenant nous a guidés dans nos réflexions et nos interventions avant et après la projection des premiers films, ce qui nous a permis d’acquérir une autonomie dans la réception et l’analyse des derniers films. Nous le remercions vivement pour son aide.
Nous tenons aussi à remercier nos deux professeurs, Laurent Bellamy et Christine Motte, qui ont permis, lors de la délibération, que le film distingué soit le film désigné par l’ensemble des élèves.
Au cours du festival, nous avons aussi eu la chance de rencontrer des professionnels du cinéma qui sont venus nous parler de leurs films et de leur travail. Nous souhaitons ici remercier Andrea Jublin, le réalisateur de BANANA, qui interprète aussi l’un des personnages de son film ; Diala Raie, la productrice de THEEB ; David Lambert, le scénariste de KEEPER ; Nick Serino, l’un des acteurs principaux du GÉANT ENDORMI.
Pendant cette semaine riche en émotions, nous avons eu le plaisir de découvrir sept films de cultures et d’origines très différentes, mais pour lesquels nous avons décelé un motif commun, celui du parcours initiatique.
En effet, dans chacun des films, le spectateur peut suivre l’évolution d’un personnage qui fait un apprentissage. Cette initiation le conduit à se transformer, à mieux comprendre le monde, à mieux se connaître, positivement ou négativement.
Dans BANANA, un garçon passionné par le foot brésilien recherche l’amour là où il peut le trouver. Malgré une prof antipathique et méchante, une fille qui « vend son corps », des parents absents et une sœur aimante mais qui s’exile, Banana apprend beaucoup sur l’amour et se forge une éducation sentimentale.
Dans RITA ET LE CROCODILE, une petite fille de quatre ans apprend à pêcher, à ramasser des châtaignes et surtout à surmonter ses peurs en s’aidant de la compagnie de son ami imaginaire le crocodile.
Dans HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE, Alice va se rapprocher d’Hana, une jeune fille mystérieuse qu’elle va apprendre à connaître et qui va devenir sa meilleure amie.
Dans L’ÉPOUVANTAIL, Popoy, un petit garçon accusé de vol et confronté à l’injustice, va prendre conscience avec sa mère des inégalités.
Dans THEEB, un jeune garçon de dix ans se retrouve propulsé dans une vie d’adulte après la mort de son frère. Sans ce dernier qui lui a appris à puiser de l’eau, à tuer un mouton, à manier une arme à feu, Theeb doit se débrouiller seul dans un environnement aride et hostile.
Dans KEEPER, Mélanie et Maxime, 15 ans, sont projetés dans des réflexions d’adultes à la suite de la grossesse de Mélanie. Ils prennent progressivement conscience de cette responsabilité. Ils perdent l’insouciance de l’enfance et deviennent beaucoup plus matures.
Dans LE GÉANT ENDORMI, Adam, un adolescent sans problèmes, apprend beaucoup au cours de ses vacances auprès de Ryley et Nate, deux voisins qui mènent une vie de délinquants. Avec eux, il transgresse les interdits et surmonte ses peurs, en particulier lorsqu’il saute d’une falaise de dix mètres. Surtout, il découvre le sentiment de culpabilité après son mensonge qui conduit à la mort de Nate.
Bien que nous ayons apprécié ces sept films, deux d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention lors de la délibération. Ces deux films sont THEEB et L’ÉPOUVANTAIL.
Les deux films montrent le parcours initiatique de deux enfants, tous deux vivant dans un pays pauvre : Popoy aux Philippines, Theeb en Jordanie. Si le premier est confronté à une injustice et le second livré à lui-même, tous deux sont plongés dans la vie adulte beaucoup trop tôt.
Ces deux longs métrages nous ont vraiment fait voyager dans le lieu où se déroule l’histoire d’une part grâce aux décors naturels (des paysages magnifiques), d’autre part grâce au choix de tourner avec des acteurs locaux non professionnels qui nous montrent les habitants dans leur milieu naturel comme le font les documentaires.
Enfin, on remarque des choix différents d’un film à l’autre. Dans THEEB, le réalisateur nous place exclusivement dans le point de vue du personnage principal – ce qui nous le rend très proche – alors que dans L’ÉPOUVANTAIL, nous sommes en présence de différents points de vue, notamment celui de Belyn, la mère de Popoy.
Après un long débat pour départager les deux films, nous avons fait le choix d’attribuer le prix de notre classe au film THEEB de Naji Abu Nawar. Selon nous, THEEB se distingue par de nombreuses qualités.
Tout d’abord, nous avons été charmés par la beauté des paysages jordaniens : au cours du film nous traversons différents paysages désertiques qui offrent un décor spectaculaire, lieu de tous les dangers.
Ensuite, nous avons été touchés par l’authenticité des personnages qui ne sont ici pas incarnés par des acteurs professionnels mais par de vrais habitants du désert, qui nous transmettent leur culture et nous permettent de rentrer dans leur intimité, en s’exprimant dans leur propre langue, en nous faisant découvrir leur mode de vie et en nous faisant partager leur quotidien.
La relation entre Theeb et son frère nous a procuré beaucoup d’émotion. Ushain est tout ce qui reste à Theeb, qui a perdu son père. Theeb prend son frère comme un exemple. Ce grand frère lui apprend des choses essentielles pour survivre : comment manier une arme à feu, puiser de l’eau, tuer un animal. Ainsi, la scène où Theeb enterre son frère est un moment particulièrement poignant, qui a d’ailleurs fait pleurer certains d’entre nous. C’est aussi une scène très importante qui marque un nouveau tournant dans l’histoire. Theeb se retrouve alors projeté dans le monde des adultes, livré à lui-même : il va devoir mettre en pratique ce que lui a appris son frère.
Nous avons remarqué l’importance des vingt premières minutes du film qui nous ont permis de nous plonger dans le quotidien des Bédouins. Ces premières minutes se passent très lentement, ce qui permet de temporiser avant l’enchaînement des complications qui vont s’abattre sur Theeb. Ces complications sont dues à l’élément perturbateur, le soldat anglais, qui représente la guerre et qui vient bousculer le quotidien de cette population. La seconde partie du film, plus mouvementée, présente alors des allures de western qui nous ont tenues en haleine.
Pour conclure, nous avons été plongés dans un récit d’aventure plein de suspense, notamment lors des scènes nocturnes, ce qui nous a beaucoup plu. »

Classe de 4e de M. Stéphane Mouette
Collège Henri Rol-Tanguy de Champigny-sur-Marne

JPEG « Bonjour à tous,
Nous sommes la 4e C du Collège Henri Rol-Tanguy de Champigny-sur-Marne. Le choix a été très difficile et nous avons longuement hésité entre deux films : THEEB et LE GÉANT ENDORMI. Nous avons choisi de donner le Prix du meilleur film à Andrew Cividino pour son film LE GÉANT ENDORMI. Ce film a été choisi en raison de ses qualités cinématographiques et scénaristiques. C’est un film en apparence simple qui reflète bien le monde de l’adolescence. Il est adapté et nous pouvons principalement nous identifier aux personnages. En effet, le jeu des acteurs est naturel et donne aux situations une impression de réalisme. Cette sensation est accentuée par les nombreux moments d’improvisation. Ce film peut plaire à tous les publics car il y a à la fois de l’humour, de l’aventure et de la tristesse. Le paysage ajoute une sensation de liberté qui nous permet de rentrer dans le film.
Nous remercions Andrew Cividino et son équipe pour avoir su nous faire partager leur expérience et toute l’équipe de Ciné Junior qui nous a permis de voir sept très bons films. »

JPEG Classe de 3e de M. Tigrane Davin
Collège Jean Macé de Fontenay-sous-Bois

« Bonjour Mesdames, Messieurs,
Nous sommes la classe de 3e 3 du Collège Jean Macé de Fontenay-sous-Bois et nous sommes ravis d’avoir fait partie des classes jury du Festival Ciné Junior.
Nous avons vu des films très intéressants qui viennent d’autres pays et nous avons eu la chance de les voir en avant-première. Nous avons apprécié leur diversité et nous les avons tous aimés, mais il a fallu faire un choix. La délibération a été rude et compliquée. Nous avons hésité entre trois films : L’ÉPOUVANTAIL, LE GÉANT ENDORMI et THEEB.
L’ÉPOUVANTAIL nous a émus, nous avons voyagé aux Philippines avec Popoy dans ces magnifiques paysages et nous avons découvert une autre culture. Nous avons été sensibles à l’injustice, à la pauvreté et aux inégalités entre les classes sociales.
Pour , LE GÉANT ENDORMI, nous nous sommes identifiés aux personnages et à la réalité qui se dégageait d’eux. Les paysages nous ont également fascinés.
Après une longue délibération, notre préférence s’est tournée vers THEEB. Nous avons été touchés par ce petit garçon seul face à la vie et à la Première Guerre Mondiale. Nous avons été ébahis par les paysages des déserts dont la beauté nous a coupé le souffle. Nous avons vécu avec lui ses difficultés à survivre, ses péripéties et les souffrances qu’il a endurées notamment à la mort de son frère.
C’était une très belle expérience qui nous a permis de partager nos émotions. Nous remercions notre professeur, Anne-Laure du cinéma Le Kosmos et Pascale qui nous a accompagnés, ainsi que le Festival Ciné Junior. »

Rencontres et débats

Rencontres et débat

Mercredi 3 février

14h15 : L’Haÿ-les-Roses, Cinéma La Tournelle
Mini et les Voleurs de miel, suivi d’une rencontre avec le réalisateur Jannik Hastrup

Jeudi 4 février

9h45 : Fontenay-sous-bois, Cinéma Le Kosmos
Banana, suivi d’une rencontre avec le réalisateur Andrea Jublin

10h : Vitry-sur-Seine, 3 Cinés Robespierre
Compétition de courts métrages 11 ans et plus, suivi d’un débat avec Maïmouna Doucouré, la réalisatrice de Maman(s)

14h15 : Sucy-en-Brie, Espace Jean-Marie Poirier
Banana, suivi d’une rencontre avec le réalisateur Andrea Jublin

14h30 : Vitry-sur-Seine, 3 Cinés Robespierre
Le Chant de la mer et autres légendes nordiques, suivi d’un débat avec Jannik Hastrup, réalisateur du Chant de la mer

Vendredi 5 février

9h30 : Saint-Maur-des-Fossés, Cinéma Le Lido
Banana, suivi d’une rencontre avec le réalisateur Andrea Jublin

13h45 : Choisy-le-roi, Théâtre-Cinéma Paul Eluard
Banana, suivi d’une rencontre avec le réalisateur Andrea Jublin

14h30 : Fontenay-sous-bois, Cinéma Le Kosmos
Les Disparus de Saint-Agil, suivi d’une rencontre avec Noël Véry, fils de l’auteur du livre éponyme, Pierre Véry

Mardi 9 février

14h : Fontenay-sous-bois, Cinéma Le Kosmos
Le Géant endormi, suivi d’une rencontre avec l’acteur Nick Serino

Mercredi 10 février

9h30 : Le Perreux-sur-Marne, Centre des Bords de Marne
Theeb, suivi d’une rencontre avec la productrice Diala Raie

Jeudi 11 février

9h30 : Vitry-sur-Seine, 3 Cinés Robespierre
Le Géant endormi, suivi d’une rencontre avec l’acteur Nick Serino

10h : Choisy-le-roi, Théâtre-Cinéma Paul Eluard
Theeb, suivi d’une rencontre avec la productrice Diala Raie

14h : Choisy-le-roi, Théâtre-Cinéma Paul Eluard
Keeper, suivi d’une rencontre avec le scénariste David Lambert

14h : Vitry-sur-Seine, 3 Cinés Robespierre
Theeb, suivi d’une rencontre avec la productrice Diala Raie

14h15 : Le Perreux-sur-Marne, Centre des Bords de Marne
Le Géant endormi, suivi d’une rencontre avec l’acteur Nick Serino

Vendredi 12 février

10h15 : Arcueil, Espace Jean Vilar
Le Géant endormi, suivi d’une rencontre avec l’acteur Nick Serino

Top