Festival Ciné Junior : Édition 2011

Collaboration entre le réalisateur René Laloux et les illustrateurs Topor et Moebius

Ce programme présente avec La Planète sauvage et Les Maîtres du temps les fruits d’une collaboration entre René Laloux qui adapte ici deux romans de Stefan Wul, et deux illustrateurs hors-normes, Roland Topor et Moebius.

La Planète sauvage

À partir de 6 ans
René Laloux
Animation / France / 1973 / 1h12 / 35 mm / couleur
Scénario / screenplay : René Laloux et Roland Topor, d’après le roman Oms de Stefan Wul
Dessins originaux / original drawings : Roland Topor
Musique / music : Alain Goraguer

Les Draags, créatures de douze mètres de haut, vivent sur la planète Vgam. Ils possèdent de minuscules animaux familiers humanoïdes, les Oms, qu’ils ont ramenés d’une planète dévastée. Un jour Tiwa, fille du Grand Edile, adopte un bébé Om qu’elle baptise Terr et décide de l’éduquer.

Les Maîtres du temps

À partir de 9 ans
René Laloux
Animation / France / 1982 / 1h18 / 35 mm / couleur
Scénario / screenplay : René Laloux, Moebius et Jean-Patrick Manchette d’après le roman L’Orphelin de Perdide de Stefan Wul
Dessins originaux / original drawings : Moebius
Musique / music : Pierre Tardy, Christian Zanési, Jean-Pierre Bourtayre

Jaffar, baroudeur de l’espace, reçoit un message désespéré d’un ancien ami : attaqué par les Frelons de la planète Perdide, il n’a pu atteindre la forêt protectrice des Dolongues et supplie Jaffar de sauver son fils, le petit Piel.


René Laloux
Peintre et marionnettiste, René Laloux se lance dans l’animation avec son fidèle complice Topor. De leur fructueuse collaboration naissent deux courts métrages - Les Temps morts et Les Escargots - ainsi que La Planète sauvage, Prix spécial au Festival de Cannes en 1973. Avec Les Maîtres du temps (1982), il adapte à nouveau un roman de Stefan Wul, L’Orphelin de Perdide, en collaboration avec Moebius. René Laloux prendra ensuite la direction du Laboratoire d’imagerie numérique à Angoulême jusqu’en 1999, date à laquelle il prend sa retraite.

Roland Topor
Touche-à-tout de génie, Roland Topor est né à Paris en 1938 de parents polonais. Il s’inscrit aux Beaux-Arts et commence à publier des dessins et des contes dans diverses revues. Il collabore à Hara-Kiri puis fonde Panique. Peintre, il travaille également pour le théâtre, la télévision et publie de nombreux livres. Son univers est marqué par le surréalisme, la science-fiction et les romans noirs. Il découvre en 1960 Les Dents du singe que René Laloux a réalisé avec les malades de la clinique psychiatrique de La Borde. Une complicité s’instaure alors entre les deux hommes qui durera dix ans.

Moebius
Jean Giraud, dit Moebius, né en 1938 à Nogent-sur-Marne, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée. Dans les années 50, il séjourne au Mexique et traverse les États-Unis. La découverte du désert, des Indiens et de la survivance du western est vécu comme une expérience initiatique et suscite son intérêt pour le rêve et l’inconscient. En 1963, il crée avec Jean-Michel Charlier la série Blueberry. Cofondateur en 1975 de Métal Hurlant et de la maison d’édition Les Humanoïdes Associés, Jean Giraud y publie des œuvres révolutionnant l’aspect créatif de la bande dessinée. Il a reçu le Grand Prix de la Ville d’Angoulême en 1981.

Top