Festival Ciné Junior : Édition 2005
de Fritz Lang

A partir de 12 ans
Fiction / Etats-Unis / 1956 / 80 min / VOSTF
Titre original : Beyond a Reasonable Doubt

Le célèbre romancier Tom Garrett est fiancé à Susan, la fille d’Austin Spencer, directeur d’un grand journal. Celui-ci est un adversaire acharné de la peine de mort. Avec la complicité de Garrett, Spencer monte un bluff destiné à dénoncer l’absurdité de la peine de mort : Garrett s’accusera d’un meurtre qu’il n’a pas commis ; Spencer, de son côté, gardera tous les éléments prouvant son innocence. Le but est de les présenter au dernier moment pour sauver un innocent de la chaise électrique.

Dans ce film Lang semble avoir fait vœu de pauvreté, renonçant à tout effet visuel pour atteindre une forme d’abstraction, l’abondance des péripéties et des retournements de situations contrastant avec la réduction des valeurs plastiques. Il y retourne comme un gant une situation familière dans ses films. Là (J’ai le droit de vivre, Furie), un meurtrier supposé se révélait innocent, ici, un innocent se révèle coupable. De même, dans leur machination, les deux protagonistes accumulent les preuves de culpabilité là où, dans les autres films, le prétendu coupable tentait de faire disparaître ces mêmes indices.
D’après Michel Ciment in Fritz Lang, le meurtre et la loi

Top