Festival Ciné Junior : Édition 2003
de Toe Yuen

Animation / Hong-Kong / 2001 / 75 min / VOSTF
Titre original : Mak dau goo si

Cochonne de vie ! Une chronique douce-amère, parfois bouffonne, d’une enfance hongkongaise. Une maman et son fils. Elle à son chevet, le bordant dans son lit, le régalant d’histoires (jusqu’à plus soif). Lui la rejoignant sur le canapé (face à la télé). Sera-t-il digne d’elle, qu’il imagine en superwoman, démantibulant un robot terrorisant la cité tentaculaire.
Le Méli-Mélo McDull, empreint d’humour et d’émotion (alliant tendresse, et dérision, avivées d’un sentiment de nostalgie), n’est sans doute pas destiné aux tout-petits, mais s’adresse plus particulièrement à l’enfant qui demeure en chaque adulte(1). Ce patchwork atypique, combinant l’animation traditionnelle, l’animation d’objets, l’image de synthèse 3 D, les compositions photographiques aux effets spéciaux et aux vues réelles, sans compter le métissage musical, est certainement représentatif d’une certaine culture cantonaise : panachage culturel, mélange des styles (architecture sinoeuropéenne) et hybridation technique. Cette confession d’un enfant hongkongais du siécle dernier (et en partance pour un nouveau millénaire), est une invitation au voyage au-delà des apparences.

(1) "Quand nous ne sommes plus des enfants, nous sommes déjà morts" déclarait le sculpteur Brancusi à un âge canonique.

Top