Les concerts d’ouverture et de clôture

Un ciné concert en ouverture : Sherlock Junior

Pour ouvrir le festival à Ramallah, Naplouse, Gaza, le film de Buster Keaton Sherlock Junior, sera présenté accompagné en direct par le musicien Roberto Tricarri.

Courte biographie
Roberto Tricarri (né en 1955) Entre dans le monde de la musique à l’âge de 5 ans grâce à un accordéon (origine italienne oblige !) et dans celui de la scène en passant son enfance entre les murs de l’Opéra de Nancy. Cycle d’études supérieures aux Conservatoires de Nancy et du Luxembourg : violon, piano, harmonie et composition.
Il mène en parallèle à ces études classiques une recherche sur les musiques improvisées.
En 1972, première commande officielle du Grand Théâtre de NANCY d’une œuvre pour ballet de Gigi Caciuleanu, qui trace sa voie : la création et l’accompagnement musical « en direct » de l’événement scénique sous toutes ses formes : théâtre, danse, cirque, expositions…
C’est en 1984 qu’il lui devient évident que le cinéma, son autre grande passion, pouvait être une formidable partition visuelle. Il se consacre alors avec passion à cette forme de création originale : le cinéma muet en concert (une diffusion nationale et internationale), en direction d’un large public et d’un public d’enfants.

Pour « Sherlock Junior », Roberto Tricarri a composé un accompagnement musical d’une grande richesse qui au lieu de souligner l’image (elle n’en a pas besoin) lui fournit un contrepoint de qualité qui recrée l’atmosphère étonnante de l’époque du muet.
Le musicien propose un véritable dialogue avec l’œuvre, une résonance à la poésie des images, à l’humour des situations, n’hésitant devant aucune interprétation moderne et audacieuse. Sa façon qu’il a de bouleverser les codes, de s’attaquer aux monuments avec respect le ramène à Keaton.

Top