Formation

Archives

Accueil > Réseau de salles > Formation > Archives

Formation

2020

La mallette pédagogique et les maternelles au cinéma sur les pratiques cinématographiques des adolescents

Cinéma Public a fait l’acquisition d’une mallette pédagogique qui sera mise à disposition des salles de cinéma du réseau du Val-de-Marne afin qu’elles puissent prolonger les séances avec des ateliers en classe ou des animations en salle. A cette occasion, Elsa Bacle présentera aux responsables jeune public les animations et les ateliers que l’on peut organiser avec ce matériel pédagogique. L’après-midi, Cécile Nhoybouakong et Amandine Larue, exploitantes en Île-de-France, viendront partager leurs expériences avec les tout-petits, et plus particulièrement avec les maternelles, en abordant les divers aspects de leurs pratiques : accueil

2019

Formation sur les pratiques cinématographiques des adolescents

En partant du constat que les adolescents désertent de plus en plus les cinémas français et tout particulièrement les salles de proximité, cette journée de formation s’intéressera aux moyens imaginés et mis en oeuvre par les différents acteurs du secteur pour tenter d’inverser la tendance.
À l’heure actuelle, comment font les cinéastes, producteurs et exploitants pour cerner et comprendre les pratiques de ce public spécifique ? Que proposent-ils pour attirer les adolescents en salles ? Les quatre intervenant·e·s de la journée s’appuieront sur des retours d’expériences et des actions concrètes proposées à ce public pour ouvrir le débat.
Les intervenant·e·s : Nachiketas Wignesan, Thaïs de Lorgeril, Caroline Moity, Thomas Petit

2019

Initiation à la MashUp Table

La MashUp Table est un outil pratique d’éducation à l’image qui impacte les pratiques des éducateurs et ouvre des possibilités d’ateliers infinies pour tous les publics. L’usage avant la technique Interface d’un nouveau genre, la surface réactive de la table MashUp restaure la dimension tangible du montage audiovisuel, dimension perdue depuis l’avènement du virtuel. Il ne s’agit plus, pour l’utilisateur, d’interagir avec un ordinateur, à l’aide du couple clavier/souris, mais de manipuler physiquement des objets du monde réel, des cartes en l’occurrence, et de laisser les. mains et la matière guider la pensée créatrice.
Cette « table de montage », au sens premier du terme, permet de mixer en direct des extrait vidéos, des musiques, desbruitages… et même d’enregistrer des doublages voix, le tout par le biais de simples cartes et d’un micro ! Toutes ces opérations sont immédiates et le film obtenu est restituable dans l’instant. Les ateliers sont un vrai moment collaboratif, ludique et l’apprentissage n’en est que plus aisé. La MashUp Table permet ainsi de relier un fond visuel et sonore (donc le vôtre par exemple) à un public. Tant et si bien que de nouveaux usages sont apparus, notamment en médiathèque ou dans les écoles.

2018

Les films jeune public dits « difficiles »

Aujourd’hui les salles de cinéma et autres lieux de diffusion ont un rôle fondamental : celui de donner aux jeunes spectateurs des outils d’analyse indispensables à l’acquisition d’un regard critique. En proposant des films exigeants, parfois considérés comme « difficiles » de par les thématiques abordées, les prescripteurs (programmateurs, enseignants, …) peuvent être confrontés à des difficultés pour accompagner ces oeuvres, pourtant essentielles dans la construction et l’émancipation des jeunes générations. Pour faire avancer la réflexion et avant de partager une séance in vivo avec une classe de collégiens, Claudine Le Pallec Marand s’appuiera sur des exemples récents de films jeune public ainsi que des films inscrits dans les dispositifs d’éducation à l’image, parmi lesquels :

Demain et tous les autres jours (Noémie Lvovsky / Fiction / France / 2017)

I’m not a Witch (Rungano Nyoni / Fiction / Royaume-Uni, France, Zambie / 2017)

La Barbe à papa / Paper Moon (Peter Bogdanovich / Fiction / Etats-Unis / 1973)

Ma vie de courgette (Claude Barras / Animation / France / 2015)

Tomboy (Céline Sciamma / Fiction / France / 2011)

2017

Formation aux outils numériques utiles à l'action culturelle en salles de cinéma

Créations

Ciné-concert 2020

« Promenons-nous dans les bois »

Chaque année, le festival investit dans la création d’un ciné-concert original diffusé en première à Ciné-Junior. Pour la 30e édition, ce sont les musiciens Leslie Bourdin et Rémi Foucard qui mettront en musique au Forum des Images le programme autour des animaux de la forêt confectionné pour l’occasion par Ciné Junior.

Au programme :

Le Renard et la Musique de Fatemeh Goudarzi
Dans le sillage des oiseaux (Volgens de vogels) de Linde Faas
Raccoon and the Light de Hanna Kim
Le Dernier jour d’Automne de Marjolaine Perreten

Ciné-dessiné 2020

"Dessine-moi un oiseau"

Le festival coproduit avec l’association Cinémas 93 un spectacle musical mêlant plusieurs courts métrages et des dessins créés et animés en direct par l’illustrateur Grégoire Pont. Il est destiné aux enfants à partir de 3 ans.

Au programme :

Petit Carnivore et Ballet of the Unhatched Chick de Grégoire Pont
Le Merle de Norman McLaren
Poker (The Baby Birds of McLaren) de Mirai Mizue et Yukie Nakauchi
Fine Feathers de Evelyn Lambart

Ciné-concert 2019

"Amis imaginaires"

De drôles de créatures sont les héroïnes d’histoires féériques : certaines découvrent la neige, traversent le ciel en portant des étoiles, d’autres s’amusent ensemble à faire des pirouettes. Cinq films magiques pour partir à la rencontre de ces animaux fantastiques, comme autant d’amis imaginaires. Joseph d’Anvers est un auteur, compositeur interprète français. Longtemps rapproché de ses prestigieux aînés (Bashung, Dominique A, Daniel Darc…), Joseph a toujours détourné le propos, refusé l’évidence en s’exilant (à Rio et L.A. pour Les jours sauvages (2008)), en multipliant les collaborations inattendues (Mario Caldato Jr et Money Mark (Beastie Boys), Darrell Thorp (Radiohead,Beck…), Troy Von Balthazar, Day One…) ou en changeant de direction à chaque album.

Au programme :

Le silence sous l’écorce (Joanna Lurie)
Les enfants de la lune (Ursula Ulmi)
HopFrog (Leonid Shmelkov)
Le Chien de la lune (Mathieu Guimond)
Toutes les étoiles (Yawen Zheng)

Ciné-lanternes 2019

"Un Petit Hublot de ciel"

Théâtre d’ombres, musique et poésie sur des poèmes de Jules Supervielle parJean-Claude Oleksiak et Catherine Morvan, suivi de trois courts métrages.

La lanterne vive projette la lumière d’une aurore : la vie animale qui commence. Un arbre se dresse puis se transforme en écrevisse qui s’efface dans le sable, un oiseau s’envole… Les arbres, les animaux et les insectes font leur apparition. Morceaux d’écorces, brindilles, coquillages, fleurs et feuilles au vent se transforment à vue pour nous raconter leurs histoires….

Au programme :

Lunette (Phoebe Warries)
Kuri (Mélanie Prunier et Alice Bohl)
Disco-Toccata (Grégoire Pont)

Plus sur les formations